PROJET EUROPEEN 2018-2019 :

Politisation de la musique et montée des régimes autoritaires en Europe 1918-1938

 

1918 représente un tournant dans l’histoire européenne du XXe siècle. Si elle marque la fin de la "boucherie" de la Grande Guerre, elle pose également les prémisses d’une Europe en crise qui se précipitera vingt ans plus tard dans l’horreur de la Deuxième Guerre mondiale. Au cœur de cette période charnière 1918-1938: un phénomène de radicalisation qui touche toutes les extrémités de l’éventail politique, nourri par un contexte économique particulièrement dur et, dans le cas de l’Allemagne, par un sentiment d’injustice créé par la signature du "diktat" du Traité de Versailles. Cette radicalisation cristallise les tensions d’une époque où s’opposent de manière croissante le communisme à vocation certes internationale mais de plus en plus totalitaire de l’URSS de Staline, et le nazisme ultra nationaliste et protectionniste de l’Allemagne d’Hitler. Face à ces différentes formes d’extrémismes, la Société des Nations créée en 1919 se révèle rapidement d’une impuissance flagrante.

 

Dans ce contexte, les disciplines artistiques sont amenées à devenir de véritables outils d’expression politique reflétant les différentes formes de politisation. Le groupe Novembre qui donnera naissance au mouvement interdisciplinaire et novateur du Bauhaus, né au cœur de la répression spartakiste de l’immédiat après-guerre allemand, en est un exemple éclairant.

De même, alors que la discipline musicale était jusqu’alors apolitique, elle est fortement influencée à la fin de la Première Guerre mondiale par des mouvements divers – dont certains contestataires, dénonçant l’impuissance de la culture face à la folie meurtrière de la guerre – pour se politiser progressivement. Ce phénomène est renforcé par le développement des technologies de diffusion (radio) et la naissance de nouveaux supports culturels (cinéma) qui deviendront par la suite des moyens de propagande. La musique devient donc un outil politique, tant du fait de son usage à des fins propagandistes par les régimes totalitaires naissants que comme moyen de résistance à une vision unique et nationaliste des arts.

 

A de nombreux égards, l’Europe moderne présente des parallèles historiques avec l’histoire de l’Entre-deux-guerres: résurgence des sentiments et, partant, des régimes nationalistes, libertés fondamentales mises à mal, développement de la xénophobie et de l’antisémitisme dans un contexte de flux migratoires majeurs, velléités protectionnistes aux plans économiques et politiques illustrées par le séisme du Brexit…

 

Partant de la commémoration de deux années charnières dans l’histoire européenne du XXème siècle, 1918 (Armistice de la Première Guerre mondiale) et 1938 (prémisses d’une guerre annoncée par l’Anschluss et la Conférence de Munich, mais aussi par la Nuit de Cristal et les signes avant-coureurs de la Solution finale), ce projet entend rappeler aux différents publics visés les leçons du passé et les apports représentés par la construction de l’UE, souhaitée par les Pères fondateurs comme rempart contre les extrémismes et les conflits armés. Pour ce faire, le FVE a choisi de s’appuyer sur le vecteur musical, dont la dimension vivante et participative constitue un outil majeur de transmission, lui permettant d’être associé à de nombreuses disciplines connexes comme l’histoire ou la philosophie. Par le déroulement d’un plan de travail prévoyant des activités multiples et transnationales, il contribuera à forger une mémoire commune de l’histoire de l’Europe chez les différents participants.

 

Parmi les divers événements organisés dans le cadre de ce projet, un colloque international organisé conjointement avec la Fondation Auschwitz sera l'occasion de faire le point des connaissances sur le sujet à Bruxelles les 9 et 10 novembre prochains.

Le projet « Politisation de la musique et montée des régimes autoritaires en Europe 1918-1938 » a été financé par l'Union européenne dans le cadre du programme "L'Europe pour les citoyens"

 

Compte-rendu du projet (cliquer pour le télécharger)

 

1. Allemagne

 

Concert/lecture dans le cadre de la saison de concerts de la Kammersymphonie Berlin le 1er avril 2019.

 

Cet événement s'est déroulé dans la  Philharmonie de Berlin  avec un programme présentant la continuité des régimes autoritaires entre l'Allemagne nazie et la dictature argentine. Première manifestation du Projet Voix Etouffées dans l'une des plus prestigieuses salles du monde, le Forum Voix Etouffées était représenté par son directeur Amaury du Closel qui a présenté les thématiques du présent projet.

 

2. République Tchèque

 

Concert/lecture dans le cadre du Festival Chopin de Mariánské Lázně (Marienbad) le 21 août 2019.


Le concert était donné par l'Orchestre de Chambre de Pardubice (République Tchèque), Lukáš Klánský (piano, République Tchèque), Massimo Mercelli (flûte, Italie), dirigé par Amaury du Closel (France). Il a permis de faire entendre le compositeur tchèque Erwin Schulhoff, juif,communiste et homosexuel, mort en à la forteresse nazie de Wülzburg en 1942.

 

3. Lituanie

 

Concert/lecture  dans le cadre du Festival Pax et Bonum de Vilnius le 19 septembre 2019.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'événement  a reçu une double diffusion nationale par la radio et la télévision, ainsi qu'une couverture critique. Dans le contexte de la commémoration de la liquidation du ghetto de Vilnius qui était celui de ce concert,  étaient présentées en première lituanienne deux œuvres de compositeurs  victimes du nazisme et du communisme soviétique, Egon Wellesz contraint à l'exil en 1938, et Arvo Pärt, expulsé d'URSS en 1980.

Le concert était donné par l'Orchestre St Christophe et le Chœur Jauna Muzika de Vilnius, Erminie Blondel (soprano, France) sous la direction d'Amaury du Closel (France).

On estime à 30 000 personnes le public touché indirectement touché par ce concert au travers des diffusions radio-télévision. Les enregistrements de ce concert seront bientôt disponibles sur le site www.voixetouffees.org.

 

4. Autriche

 

Concert/lecture au Centre Arnold Schönberg de Vienne le mardi 8 octobre 2019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Précédé d'une large présentation du présent projet européen et de sa thématique, le concert a permis d'entendre des œuvres d'Arnold Schönberg, Alexandre von Zemlinsky, compositeurs contraints à l'exil par le nazisme, et d'Amaury du Closel et Luciano Berio, commémorant l'un Paul Celan, et l'autre Martin Luther King, victimes l'un des conséquences des camps d'extermination nazis, l'autre du racisme.

 

5. France

 

Festival Voix Etouffées du 28 septembre au 19 novembre 2019 (Blois, Vendôme, Strasbourg, Neuilly-sur-Seine, Orschwiller, Paris)

 

Cette série massive d'événements, a comporté  6 concerts précédés de tables rondes, ou animés par une comédienne lisant des textes reliés à la thématique du présent projet européen - et sur des thématiques connexes, comme celle des spoliations nazies -, ainsi qu'un débat citoyen sur l'antisémitisme organisé avec l'une des principales organisations anti-racistes françaises, la LICRA, et deux conférences dans le cadre du Musée de la Résistance de Blois, et à Strasbourg. L'ensemble de ces événements a réuni plus de 2800 personnes et touché indirectement le double d'entre elles, par une promotion importante à Strasbourg, Paris et la démultiplication causée par le nombre de partenaires actifs impliqués dans le volet français (institutions commémoratives, lycées, associations citoyennes et culturelles, représentants diplomatiques dont le Forum Culturel Autrichien et le Centre Tchèque).

 

Les événements furent les suivants :

25/08/2018 : Conférence/concert au Festival de la Chaise-Dieu

28/09/2019 : Conférence au Musée de la Résistance et de la Déportation de Blois

29/09/2019 : Concert/lecture à Vendôme

12/10/2019 : Conférence avec les Cafés d'Histoire, Strasbourg

13/10/2019 : Concert animé par des textes sur les déportations et l'antisémitisme, Orchestre de chambre de Pforzheim (Allemagne) dirigé par le hollandais Conrad van Halphen

15/10/2019 : En avant-concert, débat citoyen sur l'antisémitisme moderne, écho de celui des totalitarismes, avec la LICRA

15/10/2019 : Concert du Chœur Fiat Cantus (France) et de l'Orchestre de chambre de Pardubice (République Tchèque), dirigé par le chef allemand Jürgen Bruns, Strasbourg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

17/10/2019 : Concert/lecture de l'Orchestre Les Métamorphoses (France), direction Jan Milosz Zarzycki (Pologne), Neuilly-sur-Seine

18/10/2019 : Concert/lecture de l'Orchestre Les Métamorphoses (France), Orschwiller

19/11/2019 : Concert/table ronde Centre Tchèque de Paris, Quatuor Adamas (Autriche)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les partenaires artistiques représentaient les nations européennes suivantes : France, Autriche, Allemagne, Pologne, Hollande, République tchèque. Outre les très nombreux compositeurs victimes des totalitarismes européens du 20ème siècle joués dans les différentes manifestations, le développement d'une Europe moderne tirant les leçons de ses divisions a été le thème sous-jacent permanent de ces journées, qui ont par ailleurs largement contribué au renforcement du réseau européen du porteur du présent projet, le Forum Voix Etouffées.

 

6. Belgique

 

Colloque international, table ronde et concert les 9 et 10 novembre, Bruxelles

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Organisé conjointement avec la Fondation Auschwitz de Bruxelles, le colloque avait pour thème  "Politisation de la musique et montée des totalitarismes en Europe 1918-1938" comprenant des chercheurs et universitaires en provenance de France, Autriche, Espagne, Etats-Unis, Australie, représentant des institutions comme l'Institut de Sciences Politiques de Strasbourg, l'Akademie der Künste de Berlin, le Centre Exil.arte de l'Université de Musique de Vienne, le Forum Voix Etouffées de Strasbourg, l'Université de Nancy.

Les thèmes abordés furent les suivants :

. Pr. Sylvain Schirmann (Strasbourg), L’entre-deux-guerres : une impossible pacification ?

. Amaury du Closel (Vienne), Musibolschwismus 1918-1938

. Werner Grünzweig (Berlin), Artur Schnabel and Hanns Eisler: How They intended to change the World - but went in very different Artistic Directions

. Dr Michael Haas (Vienne), The Salzburg Festival’s Vision of an Austrian Identity and its Unintended Consequences

. Pr. Didier Francfort, Musique et austrofascisme dans les années 1920 et 1930

David Catchpole (USA), Society (Re)forming Opera: Conservative Politics and the Collaborations of Egon Wellesz and Hugo von Hofmannsthal

. Cécile Quesney, Les compositeurs français présents au mois Mozart à Vienne en 1941

. Philippe Olivier, Otto Klemperer face aux événements politiques survenus en Europe entre 1918 et 1938

. Table ronde : Vancouver et l'exil des musiciens chinois après Tien an Men. Un exemple moderne de l'impact des régimes autoritaires sur l'acculturation et la création musicale.

. Nicolas Dufetel (France), Comment Mustafa Kemal (Atatürk) fit entrer la musique classique européenne dans son pays entre 1923 et 1928. Musique "alafranga" et "alaturga"

. Francisco Parralejo-Masa (Espagne), Antisemitism and Sephardic Heritage in Spanish Music historiography (1918-1936)

. Yolanda Acker (Australie),The Politicisation of Music in Republican Spain during the Spanish Civil War

. Maria Belen Perez Castillo (Espagne), Music, Politics and Propaganda in Franco’s Jails (1937-1939)

 

Le concert, organisé à Bruxelles le 9 novembre à 20h comportait le programme suivant :

. Viktor Ullmann, Quatuor n° 3

. Julius Bürger, String Quartet n°.2

. Erwin Schulhoff 5 Pieces for string quartet

. Traditional arr. Armanini/ Qiu Xia He, „Han Ya XI Shui“

. L.Mark Armanini, „...of Wind and Water“

 

Quatuor Selini

Nadia Kalmykova, violon (Russie)

Ljuba Kalmykova, violon (Russie)

Loredana Apetrei, alto (Roumanie)

Loukia Loulaki, violoncelle (Grèce)

 

Ce week-end bruxellois a réuni des participants venant des pays européens suivants : Belgique, France, Autriche, Espagne, Roumanie, Allemagne, Grèce.

 

7. Hollande

 

Concerts/lectures à Rotterdam et La Haye les 15, 16 et 17 novembre 2019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces trois événements ont réuni environ 900 personnes autour d'œuvres de Franz Schreker et Karl Amadeus Hartmann, victimes et opposants au nazisme. Une exposition présentant la thématique du projet européen, ainsi qu'une conférence préalable à chacun des concerts dans un lieu hautement symbolique des conséquences de la Seconde Guerre mondiale (Rotterdam, rasée par les bombardements allemands en 1940), ont permis de mettre en valeur le projet européen Voix étouffées pour sa première intervention aux Pays-Bas. Etaient représentées 5 nations européennes : Hollande, Grande-Bretagne, France, Belgique et Allemagne.

 

 

8. Portugal

 

Ciné-Concert/lecture de l'Orchestre Metropolitana à Lisbonne le 23 novembre 2019

 

 

 

 

 

Cet évènement, ouvert dans sa phase de préparation aux jeunes élèves de l'Ecole Metropolitana, a réuni environ 300 auditeurs et participants de toutes les tranches d'âge. Il présentait en version ciné-concert le film "Nuit et Brouillard" d'Alain Resnais sur les camps de concentration nazis, avec la musique de Hanns Eisler, contraint par la politique nationale-socialiste, et grand acteur de la politisation de la musique en Allemagne avant 1933, puis pendant son exil en France, Grande-Bretagne et Suède, avant de devenir lui-même compositeur officiel d'un autre régime totalitaire, celui de la RDA. Il a réuni des citoyens portugais , français, anglais, tchèque.

 

FORUM VOIX ETOUFFÉES-CEMUT, c/o Panorama Coworking, 4 quai Koch - 67000 Strasbourg

FORUM VOIX ETOUFFÉES-CEMUT, c/o Panorama Coworking, 4 quai Koch - 67000 Strasbourg