PROJETS EUROPÉENS

Les projets du  Forum Voix Etouffées sont soutenus depuis 2009 par le programme L'Europe pour les Citoyens de la Commission européenne. Leur créativité a conduit l'agence culturelle de l'Union Européenne à les inscrire dans son guide de bonnes pratiques. Ces informations sont disponible ici.

«1945 Europe année Zéro :

Projet 2016 "Musique et conscience européenne"

Le projet «1945 Europe année Zéro : Musique et conscience européenne», porté par le Forum Voix Étouffées (France), explore, à travers la musique de l’époque, les fondements d’une construction européenne conçue comme une double réaction aux totalitarismes de l’époque : la reconstruction d’un continent détruit par l’hégémonie nazie, et la nécessité d’un rempart contre la menace soviétique. La musique européenne subit encore aujourd’hui les conséquences des politiques menées à son endroit par les régimes autoritaires du XXème siècle. Son étude permet d’approfondir leur compréhension, et par voie de conséquence, de penser l’Europe du XXIème siècle face au retour des idéologies autoritaires.

 

Itinérant, ce projet de politique culturelle présentera sur ce thème concerts, tables rondes et un colloque dans les États membres représentatifs d’un passé autoritaire ou ayant entretenu des relations avec les régimes totalitaires du XXème siècle. Onze partenaires représentant huit pays de l’UE s’y sont engagés, au travers de manifestations mettant en valeur les créations des compositeurs européens opprimés par les régimes nazis et communistes.

Au-delà de la transmission d’une conscience historique des totalitarismes, le projet s’appuie sur une approche mémorielle «raisonnée et positive», induite par l’alliance des lieux de mémoire, de la réflexion philosophique et de la musique.

 

’ouverture des archives de l’Akademie der Künste et de la Stasi a permis la conception d’une exposition documentaire sur la musique dans les pays du bloc soviétique diffusée dans les pays partenaires du projet et la tenue d’un colloque organisé à Berlin sur ce thème, rassemblant musicologues, politologues, philosophes et experts internationaux.

Le Forum Voix Étouffées ayant vocation à organiser des concerts et des conférences, ces événements transnationaux, dédiés aux compositeurs opprimés, seront diffusés dans leurs pays respectifs par de grandes institutions musicales, ainsi que dans le cadre d’un partenariat spécifique avec la Radio autrichienne (ORF).

 

Les jeunes générations sont elles aussi engagées dans ce projet, avec l’implication de partenaires spécialisés dans la formation des jeunes musiciens (Bayreuth, Vendôme, Klagenfurt). Des publics scolaires seront également sensibilisés par des actions éducatives. Réfléchir sur les « voix étouffées », celles des victimes des dictatures, est indissociable d’une réflexion politique et sociétale au cœur de nos préoccupations. La musique a, au travers de ce projet, rendez-vous avec l’Histoire, et, dans une époque où tout se brade, elle vient rappeler que la culture se conquiert, mais est également une exigence éthique qui doit contribuer à la constitution et l’évolution de la société contemporaine et la notion européenne.

 

Amaury du Closel

 

DOSSIER DE PRESSE

Compte-rendu du projet Le projet « 1945, Europe Année Zéro : Musique et conscience européenne » qui s'est déroule en 2016, a été financé par l’Union européenne dans le cadre du programme « L’Europe pour les citoyens ». Au total, huit événements ont été mis en œuvre dans le cadre de ce projet : 1) Quatre concerts/conférences à la Maison de la Radio autrichienne, Vienne. Les manifestations ont eu lieu à Vienne (Autriche) du 18/02 au 07/12/2016 et ont permis de réunir 1200 citoyens, dont 1000 provenant de la ville de Vienne (Autriche), 100 de la ville de Timisoara (Roumanie) et 100 de la ville de Klagenfurt (Autriche). Ces concerts ont accueilli des orchestres internationaux prestigieux tels que le 1. Frauen-Kammerorchester von Österreich, Camerata Orphica, l’orchestre philharmonique d’Etat de Timisoara et l’orchestre Euro Symphonie SFK des Jeunesses Musicales de Carinthie. Ils ont également permis la redécouverte d’œuvres de compositeurs victimes du nazisme et du stalinisme et ont bénéficié d’une large couverture médiatique (concerts radiodiffusés sur la chaîne culturelle Ö1). 2) Activités pédagogiques et concert à Bayreuth dans le cadre du Festival Junger Künstler. L’événement a eu lieu à Bayreuth (Allemagne) du 22/08 au 25/08/2016 et a permis de réunir 500 citoyens, dont 100 provenant de Bayreuth (Allemagne), 100 de Nuremberg (Allemagne), 100 de Munich (Allemagne), 100 de Salzbourg (Autriche) et 100 de Prague (République tchèque). Une semaine de formation a eu lieu dans le cadre du Festival Junger Künstler de Bayreuth à destination de jeunes artistes européens avec l’orchestre Camerata Orphica et placée sous la direction d’Amaury du Closel. L’orchestre s’est produit lors du concert de clôture du festival le 25/08 avec un programme « Echo der Unerhörten » (œuvres de Schulhoff, Hartmann et Mendelssohn). 3) Colloque international et concerts à l’Institut Français, Berlin. La manifestation a eu lieu à Berlin (Allemagne) du 15/11 au 16/11/2016 et a permis de réunir 800 citoyens, dont 400 provenant de Berlin (Allemagne), 200 de Paris (France) et 200 de Vienne (Autriche). Le colloque international ayant pour thème « 1945 Europe Année Zéro. Musique et politique culturelle sous le nazisme et le stalinisme : divergences et similitudes » co-organisé avec Orfeo 33.89 (Berlin) et Erweckte Stimmen Forum (Vienne) a réuni 12 experts internationaux. Il a été accompagné de deux concerts visant à faire redécouvrir des œuvres de compositeurs persécutés par les deux totalitarismes européens. 4) Concert pédagogique à Klagenfurt, Autriche. L’événement s’est déroulé à Klagenfurt (Autriche) du 03/12 au 05/12/2016 et a permis de réunir 500 citoyens, dont 250 provenant de la ville de Klagenfurt (Autriche), 150 de la ville de Ljubljana (Slovénie) et 100 de la ville de Trieste (Italie). Il a été consacré à un concert de l’orchestre Euro Symphonie SFK des Jeunesses Musicales programmant des œuvres de compositeurs victimes du nazisme et du stalinisme et dirigé par Amaury du Closel. 5) Ateliers pédagogiques et concerts à Strasbourg, Paris, Blois et Vendôme (France). Les manifestations se sont déroulées du 08/10 au 22/11/2016 dans les villes françaises de Paris, Strasbourg, Schirmeck, Natzwiller, Obernai, Blois et Vendôme et ont permis de réunir 1200 citoyens, dont 600 de la ville de Strasbourg, 100 de Schirmeck, 100 de Natzwiller, 100 de Obernai, 200 de Blois et 100 de Vendôme. Huit concerts de l’ensemble Voix Etouffées ont eu lieu dans les villes précédemment citées, permettant de faire redécouvrir au grand public des œuvres de compositeurs victimes des totalitarismes européens. Des ateliers pédagogiques ont également été menés à Blois afin de sensibiliser le public scolaire à ce répertoire. 6) Concert/conférence à Timisoara, Roumanie. La manifestation s’est déroulée du 24/10 au 26/10/2016 dans la ville de Timisoara (Roumanie) et a permis de réunir 900 citoyens, dont 700 en provenance de Timisoara (Roumanie) et 200 en provenance de Bucarest (Roumanie). Elle a consisté en un concert précédé d’une conférence de l’orchestre philharmonique d’Etat de Timisoara, visant à faire redécouvrir les œuvres des compositeurs qui furent victimes du nazisme et du stalinisme et à sensibiliser différents publics sur cette thématique. 7) Concert/conférence et exposition dans le cadre du Jewish Art Festival de Budapest. L’événement s’est déroulé du 21/05 au 29/05/2016 à Budapest (Hongrie) et a permis de réunir 800 citoyens, dont 400 provenant de Budapest (Hongrie), 200 provenant de Bratislava (Slovaquie) et 200 provenant de Vienne (Autriche). L’orchestre Camerata Orphica a donné un concert précédé d’une conférence au Budapest Music Center le jour de l’ouverture du festival Jewish Art Days. La version hongroise de l’exposition sur les relations entre musique et totalitarismes a également été présentée. 8) Activités pédagogiques, concerts et conférence en Bulgarie. Les manifestations se sont déroulées du 20/04 au 25/04/2016 à Sofia (Bulgarie) et Varna (Bulgarie). Elle a permis de réunir 500 citoyens, dont 250 provenant de Sofia et 250 provenant de Varna. Deux concerts/conférences ont été organisés avec l’orchestre Camerata Orphica à Sofia (Palais de la Culture) et Varna (Festival Hall). Grâce aux activités pédagogiques précédant les concerts, les manifestations ont permis de réunir un large public scolaire.

FORUM VOIX ETOUFFÉES-CEMUT, c/o Panorama Coworking, 4 quai Koch - 67000 Strasbourg

FORUM VOIX ETOUFFÉES-CEMUT, c/o Panorama Coworking, 4 quai Koch - 67000 Strasbourg