OUVRAGES

Le Forum Voix Etouffées - CEMUT a basé son travail sur l'ouvrage de référence d'Amaury du Closel Les Voix Etouffées du Troisième Reich - Entartete Musik, publié en 2005 chez  Actes Sud, Prix du meilleur essai sur la musique du Syndicat de la critique parisienne 2005, Clé Resmusica, qui est aujourd'hui également traduit en allemand et en roumain.

 

 

Amaury du Closel

Les voix Étouffées du IIIe Reich

Cet ouvrage replace dans son contexte idéologique et institutionnel la politique d'éradication menée par les nazis à l'encontre de l'"Entartete Musik" (musique dégénérée). D'innombrables chefs-d'oeuvre mis à l'index en 1938 furent condamnés à l'oubli ; ils méritent aujourd'hui d'être (re)découverts, ne serait-ce que pour leur contribution à l'histoire de la musique du XXème siècle.

 

32 €  frais de port compris

Amaury du Closel

Retour & Musique

Le Forum Voix Etouffées - CEMUT publie par ailleurs depuis 2009 une collection de livres blancs retraçant ses actions en faveur de la redécouverte des compositeurs victimes des totalitarismes du XXème siècle dans le cadre de l'Action 4 du programme de l'Union Européenne : L'Europe pour les citoyens : une mémoire active. Ces publications juxtaposent des témoignages de survivants des camps à de courts essais sur des compositeurs particuliers, ou sur la fonction pédagogiques de certaines actions pour transmettre la mémoire des conséquences de ces totalitarismes sur la culture européenne. Disponibles sur simple demande (2€ de frais de port), ou en téléchargement (cliquer sur leurs icônes)

Amaury du Closel &  Philippe Olivier

Déracinements : Exil et déportation des musiciens sous le Troisième Reich

Le Forum Voix Etouffées-CEMUT a également publié en 2008 aux Editions Hermann sous les plumes d'Amaury du Closel et de Philippe Olivier Déracinements : Exil et déportation des musiciens sous le Troisième Reich

 

Si Hitler et sa politique criminelle avaient triomphé durant la Seconde Guerre mondiale, le public n’aurait jamais plus eu accès aux écrits de Thomas Mann et aux œuvres de compositeurs aussi célèbres que Félix Mendelssohn, Gustav Mahler, Kurt Weill ou Arnold Schönberg. Le national-socialisme en interdit la publication, l’enregistrement, la radiodiffusion et l’exécution parce qu’ils émanaient d’écrivains et de musiciens juifs ou d’avant-garde. Les quatorze contributions constituant « Déracinements » racontent – ou évoquent – le sort terrible, parfois tragique, de ces artistes contraints à l’exil en France, aux États-Unis et ailleurs, quand ils ne furent pas déportés et assassinés à Sobibor comme Alfred Tokayer.

 

Cette galerie de destins permet de relater une histoire de la musique du vingtième siècle bien différente des idées reçues. On y rencontre notamment des personnalités légendaires comme Artur Schnabel ou Theodor W. Adorno, ainsi que Norbert Glanzberg (l’auteur de la célèbre chanson « Padam, Padam ! » écrite pour Edith Piaf), Salvador Bacarisse (réfugié à Paris pour échapper à la répression franquiste) ou Aldo Finzi (espoir de la musique italienne encouragé par Toscanini et victime de la violence antisémite du Troisième Reich).

 

AUTEURS :

Avec des contributions de Juan Allende-Blin, Emil Brix, Amaury du Closel, Albrecht Dümling, Alfred Grosser, Werner Grünzweig, Frank Harders-Wuthenow, Christiane Heine, Philippe Olivier, Birger Petersen et Gian Paolo Sanzogno.

 

33 €  frais de port compris

FORUM VOIX ETOUFFÉES-CEMUT, 48 route du Polygone, 67100 Strasbourg