CEMUT

La musique est à cet égard un outil particulièrement pertinent pour une action dans ce sens : en diffusant les œuvres des créateurs victimes des totalitarismes, il favorise la constitution d’une mémoire commune. Par le brassage des acteurs de cette diffusion (musiciens, chercheurs, publics de toutes sortes), il crée  entre eux des liens positifs et les réflexes d’une action continentale, constitutive d’une citoyenneté européenne réelle.

 

Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si les aides européennes reçues depuis 2008 par le FVE le sont au titre de l’action 4 du programme « L’Europe pour les citoyens ».

Ursula Mamlok (née en 1923)

Darius Milhaud (1892-1974)

Alexandre Mossolow (1900-1973)

Karol Rathaus (1895-1954)

 

Louis Saguer (Wolf Simoni 1907-1991)

Artur Schnabel (1882-1951)

Arnold Schoenberg (1874-1951)

Franz Schreker (1878-1934)

Erwin Schulhoff (1894-1942)

 

Wladislaw Szpilman (1911-2000)

Alexandre Tansman (1897-1986)

Mikis Theodorakis (né en 1925)

Ernst Toch (1887-1964)

Alfred Tokayer (1899-1943)

 

Viktor Ullmann (1898-1944)

Wladimir Vogel (1896-1964)

Ilse Weber (1903-1944)

Karl Weigl (1881-1949)

Kurt Weill (1900-1950)

 

Mieczyslaw Weinberg (1919-1996)

Stephan Wolpe (1902-1972)

Erich Zeisl (1905-1959)

Alexander von Zemlinsky (1871-1942)

Le Centre Européen d’étude de la Musique et du Totalitarisme (CEMUT), organisation dont le siège est à Strasbourg, est une émanation du Forum Voix Etouffées (FVE) dont le travail, centré originellement sur la redécouverte des compositeurs victimes du nazisme, est reconnu et récompensé par l’Union Européenne.

Son objectif s’étend aujourd’hui à l’étude des conséquences de l’ensemble des totalitarismes européens du XXème siècle sur la création musicale, et pour missions la redécouverte, l’étude et la diffusion des œuvres des compositeurs qui en furent victimes.

 

Rejetant une pratique compassionnelle de la mémoire, le Forum Voix Etouffées - CEMUT souhaite construire une

« mémoire positive », selon le mot d’Alfred Grosser, président du FVE, qui soit un outil de réflexion sur les désastres du passé, et leur dépassement dans l’Europe d’aujourd’hui.

 

 

Compositeurs présentés dans le cadre du Forum Voix Etouffées-CEMUT :

 

Paul Arma (Imre Weisshaus 1905-1987)

Walter Braunfels (1882-1954)

Max Deutsch (1892-1982)

Hans Eisler (1898-1962)

Aldo Finzi (1891-1944)

 

Hans Gál (1890-1987)

Norbert Glanzberg (1910-2001)

Berthold Goldschmidt (1903-1996)

Wilhelm Grosz (1894-1939)

Pavel Haas (1899-1944)

 

Bernhard Heiden (1910-2000)

Paul Hindemith(1895-1963)

Erich Itor Kahn (1905-1956)

Rudolf Karel (1880-1945)

Gideon Klein (1919-1945)

 

Jozef Koffler (1896-1943)

Erich Wolfgang Korngold (1897-1957)

Max Kowalski (1882-1956)

Hans Krasa (1899-1944)

Ernst Krenek (1900-1991)

Szymon Laks (1901-1983)

 

 

 

FORUM VOIX ETOUFFÉES-CEMUT, 48 route du Polygone, 67100 Strasbourg